AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Étymologie du mot "Gueule"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christian
Administagueule


Masculin Nombre de messages : 3782
Age : 31
Localisation : Sudbury, Ontario
Date d'inscription : 09/01/2005

MessageSujet: Étymologie du mot "Gueule"   Dim 19 Mar - 20:29

Lecture intéressantes!

Citation :
gueule, la

Le mot que je vous propose cette semaine est à prendre avec des pincettes et à consommer avec modération. Mais il est tellement courant dans la bouche des Français qu'il serait dommage de le passer sous silence sous le simple prétexte qu'il n'est pas très poli. Alors, au diable le politiquement correct, à nous le franc-parler et la gauloiserie, nous nous occuperons aujourd'hui de la gueule, n'en déplaise aux Académiciens et autres puristes de la langue française.

Histoire et sens du mot «gueule»
Au départ, la gueule désigne la bouche des animaux carnassiers, des reptiles, des poissons et des batraciens. (TLF) On parle de la gueule d'un loup, d'un lion, d'un brochet, d'un crapaud, d'un crocodile. En vénerie (terme de chasse), un chien qui chasse de gueule est un chien qui aboie en suivant des traces de gibier. De manière allégorique, se jeter, se précipiter, se fourrer dans la gueule du loup signifie se retrouver sans défense à la merci de ses ennemis. (Furetière)

L'emploi du mot gueule pour parler de la bouche humaine relève du registre populaire et familier.

Le proverbe «la gueule fait périr plus de gens que le glaive» avertit que les excès de table sont plus meurtriers que la guerre. (TLF)

Les amuse-gueules sont des petits hors-d'oeuvre, généralement salés. On dit d'un gourmet qu'il est une fine gueule, de quelqu'un qui s'est soûlé la veille qu'il a la gueule de bois, c'est-à-dire la bouche pâteuse, le teint blafard, les yeux vitreux, le tout éventuellement accompagné de maux de tête!

Emporter la gueule veut dire, en bon français, enflammer le palais. Si vous pouvez manger de la harissa ou du piment à la petite ou boire une eau-de-vie très forte, sans changer de couleur ni vous étouffer, on dira de vous que vous avez la gueule pavée ou ferrée. (Littré)

Une grande gueule, une forte gueule n'est pas une personne qui mange beaucoup, mais qui se fait entendre haut et fort, ce qui est aussi la définition du verbe gueuler. Pousser un coup de gueule équivaut à se fâcher tout rouge et à crier très fort. Quand on engueule quelqu'un, on le réprimande de manière fort peu diplomate. Boris Vian chantait à ce sujet: «On n'est pas là pour se faire engueuler / On est là pour voir le défilé».

Quant à Édith Piaf (1915-1963), bien connue pour sa petite taille et sa grande gueule, elle chantait en 1952 cette chanson avec beaucoup d'autodérision, en duo avec Jacques Pills, son mari, sur une musique de Gilbert Bécaud (1927-2001):

Et ça gueule, ça, madame
On n'entend qu'elle, dans la maison
(...) Et ça gueule, ça, madame
Elle me dit de toute sa hauteur :
"Faudrait pas croire que tu m'fais peur".

Lorsque l'on dit «boucle-la!» ou «ferme-la!», on sous-entend le mot gueule et on demande à quelqu'un de se taire. Ces expressions sont parfaitement vulgaires: «C'est pas parce qu'on n'a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule» confiait Michel Audiard, dialoguiste et cinéaste français connu pour son langage vert, à un journaliste qui l'interrogeait à la radio.

Par extension, la gueule désigne le visage tout entier, la figure, plus précisément l'expression qui y est gravée:

Quoi ma gueule
Qu'est-ce qu'elle a ma gueule
Quelque chose qui ne va pas
Elle ne te revient pas.

Ce sont les paroles délicatement poétiques d'une chanson-culte de Johnny Hallyday (né en 1943).

Se fendre la gueule signifie rire de bon coeur tandis que se casser la gueule veut dire tomber, faire une chute, et, au sens figuré, subir un échec. Une route verglacée peut être casse-gueule (glissante, dangereuse), et au sens figuré, une action imprudente et hasardeuse aussi.

Si quelqu'un vous menace de vous casser la gueule, il a l'intention de vous frapper violemment au visage. En argot militaire, une gueule cassée est un blessé de la face.

Faire une drôle de gueule, faire une sale gueule, c'est exprimer un état d'âme, un sentiment (négatif) qui se lit sur votre visage.

Anne Sylvestre, qui a beaucoup écrit et composé pour les enfants, chante avec humour la destinée d'une femme qui passe sa vie à faire la gueule:

Quand elle naquit, c'était déjà
un bébé qui n'rigolait pas
et, quand les autres nourrissons
poussaient toutes sortes de sons,
elle, elle fronçait les sourcils
et plissant, d'un air indécis,
son nez légué par un aïeul,
elle f'sait la gueule.

Notons enfin les expressions gueule noire, surnom du mineur de charbon, et la bégueule (bée gueule: bouche bée), qui est une femme pudibonde.

Par analogie à la bouche des animaux, la gueule désigne l'orifice ou l'ouverture d'un four, d'une chaudière, d'une cruche. «La gueule d'un canon est moins dangereuse que la bouche d'un calomniateur» dit un proverbe arabe.

Étymologie du mot «gueule»
Le mot gueule appartient à la famille des langues indo-européennes. La racine signifie avaler. En latin, le mot gula signifie gosier, et dans la langue populaire, bouche.

La gula latine a donné naissance aux mots suivants: la gueule, le gueulard (hâbleur), dégueuler (vomir), dégueulasse (sale, mauvais), gueuler (crier), engueuler (gronder, réprimander), une engueulade (dispute), le gueuleton (banquet), gueuletonner (manger à un banquet), un amuse-gueule.

Sur la base populaire goul-, il a engendré des mots aussi différents que la goulée (grosse quantité de liquide avalée d'un seul coup), le goulot (col d'une bouteille), dégouliner (goutter), le margoulin (marchand peu scrupuleux), bagouler (parler à tort et à travers) et le bagou ou bagout (avoir du bagout: une grande facilité de parole). (Dictionnaire Robert étymologique du français)

_________________
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twitter.com/nixian
 
Étymologie du mot "Gueule"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la "gueule "de bois
» Délit de belle "gueule"
» etymologie nom "Lebrun"
» Vous avez dit "MEDIEVAL" ?
» Identification SSI 101AB " Gueule cassée "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TAGUEULE! :: Accueil :: Quoi de neuf?-
Sauter vers: