AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un Canada français uni?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lichel_Maforge
Nouvelle petite gueule


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Un Canada français uni?   Dim 16 Jan - 23:56

Salut tout le monde!

Je me présente: Je me nomme Michel Laforge. J'ai vingt ans, et j'étudie en histoire à l'Université Laurentienne. Je suis actuellement en train de compléter ma 4e année, et dans le cadre de celle-ci, un mémoire de bac. J'ai décider de travailler sur la musique des années 1960-1970, plus spécifiquement CANO et Robert Paquette.

Ce que j'ai trouvé curieux, c'est que Paquette et CANO nient à leurs façons l'identité franco-ontarienne. Pourtant, les deux sont considérés comme étant les pionniers de la musique franco-ontarienne. Je vous laisse lire quelques extraits de ce que j'ai écrit jusqu'à date en espérant que ça stimule une petite discussion:

« Troisièmement, on remarque que certains acteurs du mouvement franco-ontarien de notre période d’étude prétendaient l’inexistence totale de la culture franco-ontarienne. Par exemple, Robert Paquette, soit, un des « leaders » des musiciens franco-ontariens aurait nié l’existence, d’une culture franco-ontarienne à plusieurs reprises. On lui pose d’abord la question « Est-ce que le fait d’être franco-ontarien te gêne? » lors d’une entrevue avec la revue Vibration en 1977. Paquette répond « Absolument pas. Tu n’es pas perdu parce que tu es franco-ontarien. Ce qu’il ne faut pas faire non plus c’est de proclamer le fait que tu es franco-ontarien, commencer à porter un drapeau, ça ne peut pas exister, ce n’est pas un pays, ce sera jamais une culture comme telle » »


En premier, je me suis dit «wtf, y'était-tu malade le gars?» mais en plongeant un peu plus creux j'ai trouvé autres choses:



« Pourtant, au moment où Paquette exprime ces sentiments, cela fait déjà deux ans depuis que le drapeau voit le jour à l’Université de Sudbury en septembre 1975. On est précisément au plein milieu de la « naissance d’une manifestation culturelle » en Ontario français.
Également, il existe plusieurs instances où des artistes attestent soit directement ou indirectement qu’ils ne représentaient pas l’identité franco-ontarienne. Par exemple, Wasyl Kohut de CANO qui dit « I’m separate from the French thing. I mean, the whole root of CANO was the whole french folk thing right? » auquel les autres membres du groupe lui répondent « Yeah, but I think we’ve transcended that ».




Transcended what? De puiser dans les racines canadienne-françaises? Ou bien de se rendre compte qu'il fallait aller au-delà de l'identité franco-ontarienne (à l'inverse de ce qui est écrit dans le liner de Tous dans l'même bateau, leur premier album)? Ça continue:


«On s’est également intéressé à quelques albums des deux groupes en question. En analysant les paroles de la chanson Bleu et blanc de Robert Paquette on se rend compte d’un refrain, qui certes semble encourager l’idée d’un Ontario français existant en parallèle avec le Québec. En même temps qu’il chante « Bleu et blanc, vert et rouge sont les couleurs des cerfs-volants qui volent dans la nuit » , Paquette chante également « Ce n’est pas un temps comme un autre, tout le monde parle de révolution. Malheureusement, y’en est même pas question ».
Cela nous fait remettre en question notre hypothèse initiale. On considérait initialement que Paquette, en écrivant cette chanson et en ayant nié la possibilité d’un culture véritablement franco-ontarienne lors d’une entrevue , et ayant fait carrière longuement au Québec, était effectivement un adhérant du séparatisme. Cependant, en examinant plus profondément les paroles de cette chanson, nous considérons que Paquette aurait pu être aussi facilement un adhérant du maintient de l’identité canadienne-française unie, du moins chez les Franco-ontariens et les Québécois.
Pour ce qui a trait à l’album de CANO, Tous dans l’même bateau, comme nous avions suggéré dans notre hypothèse initiale, la mention explicite, et même implicite d’identité franco-ontarienne est à peu près absent du premier album, du moins dans les paroles. Cependant, il nous offre dans la pochette un courte biographie qui indique « En 1971, un groupe de jeunes artistes franco-ontariens se réunissent pour former une société de création artistique. Ils se rencontrent autour d’une nouvelle vision, d’une identité franco-ontarienne » . Bien que l’album paraît en 1976, on prétend non seulement que l’identité franco-ontarienne existe depuis la création du groupe 1971, mais que c’est l’élément rassembleur du groupe. On observe donc une autre contradiction, d’abord avec l’entrevue de Robert Paquette dans Vibration en décembre 1977, mais également avec les propos de Wasyl Kohut dans le documentaire CANO : Notes sur une expérience collective réalisé par Jacques Ménard. »




Désolé, c'est un peu long à lire... mais ce que je me suis dit, c'est que CANO et Paquette avaient peut-être en tête une identité franco-canadienne plutôt qu'une identité franco-ontarienne parce que les plus importantes parties de leurs carrières ont lieu à peine 10 ans après la « Rupture » du Canada français (États Généraux - 1967 - Voici un lien qui explique la Rupture ). Jusqu'à ce temps-là, les Canadiens-français étaient des Canadiens-français puis ça finissait là... La ligne entre Québécois et Franco-ontarien pouvait être encore très floue...

Peu importe si j'ai raison ou non, j'trouve pas bête l'idée d'une identité franco-canadienne qui pourrait regrouper également les autres identités, que ce soit les Franco-ontariens, les Acadiens, les Québécois, les Franco-colombiens, etc. Ce que je me demande, c'est comment ça pourrait avoir rapport encore aujourd'hui? Est-ce que ce serait faisable de nos jours?


Le seul problème avec toute l'affaire, c'est qu'en quelque part, il faudrait convertir les 8 millions de Québécois qui ont été élevés à penser autrement...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swiffer
Administagueule


Masculin Nombre de messages : 2190
Age : 26
Localisation : Sudbury
Intérêts généraux : tout pis rien
Date d'inscription : 11/01/2005

MessageSujet: Re: Un Canada français uni?   Jeu 24 Mar - 11:31

ça commence déjà.

au lieu de se dire qu'on a 8 millions de québécois à convertir, on convainc les franco-ontariens qui s'accrochent à ce qu'il ont (avec raison, l'instinct de survie)

l'instinct de survie se calme au québec aussi. si on peut donner une direction au FHQ pour commencer, convaincre le québec sera facile.

_________________
felix qui potest rerum cognosceres causas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lichel_Maforge
Nouvelle petite gueule


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/01/2011

MessageSujet: Re: Un Canada français uni?   Ven 25 Mar - 12:06

swiffer a écrit:
ça commence déjà.

au lieu de se dire qu'on a 8 millions de québécois à convertir, on convainc les franco-ontariens qui s'accrochent à ce qu'il ont (avec raison, l'instinct de survie)

l'instinct de survie se calme au québec aussi. si on peut donner une direction au FHQ pour commencer, convaincre le québec sera facile.

Je ne suis pas certain de te suivre... Convaincre les F-O de s'accrocher à leur identité en s'affirmant Franco-Canadiens aussi?

J'sais pas si va être « facile » de convaincre le Québec... Plus facile que ça l'aurait été y'a 20-30 ans? Ça oui, mais carrément facile? Pas sûr lol. J'pense juste aux Québécois que je connais qui habitent ici... j'ai beau leur faire lire des articles sur la rupture ou bien de leur montrer ça: http://www.onf.ca/film/Pis_nous_autres_dans_tout_ca/ (Andréanne Germain, « Pis nous autres dans tout ça? ». ONF, 2007. 24 mins.) puis encore ils se doute de la légitimité d'un Canada-français.

J'dis pas qu'aucun Québécois pourrait accepter cette idée là... Plusieurs le ferait probablement... mais y'en aurait autant qui ne le ferait pas.

Reste que ton commentaire au sujet de la FHQ est vrai. Ça commence nécessairement là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swiffer
Administagueule


Masculin Nombre de messages : 2190
Age : 26
Localisation : Sudbury
Intérêts généraux : tout pis rien
Date d'inscription : 11/01/2005

MessageSujet: Re: Un Canada français uni?   Dim 10 Avr - 22:10

Cette identité franco-ontarienne, proprement dite, est très rare je pense.

Y'a surtout des Canadians qui speak french and went to french school.

Un franco-ontarien, ça vient pas de la franco-ontarie. C'est un francophone qui habite en Ontario. That's it. Je ne crois pas qu'il y aie jamais eu une "prise de conscience" des franco-ontariens at large. Y'a eu un éveil de quelque sorte dans les années 70 avec Cano/le drapeau/all that shit, et y'a eu des réelles victoires (collèges/écoles/loi Cool, mais y'a jamais eu une masse franco-ontarienne, un poids politique.

De l'autre côté, un canadien, ça vient du Canada. Au Canada, y'a des machines médiatiques et culturelles qui promouvoient cette identité Canadienne/multiculturelle/molson. Y'a les états-unis à coté duquel il faut se distinguer, et y'a le drapeau canadien qu'on met sur son packsack quand on voyage en europe.

Même si on était capable de trouver une définition solide de l'identité franco-ontarienne (pas la définition de franco-ontarien, parce que ça c'est fait pour booster les chiffres et s'approprier avril lavigne et alanis morissette), je suis pas sur que même 50% des f-o pourront s'y associer. It's all up in the air man.


Et pour le film, j'ai déjà vu, plusieurs fois même, et un des intervenants québécois c'est un ami de l'école à Montréal, et je lui en ai parlé. Je trouve qu'en général, ça prend seulement une conversation avec un québécois pour lui ouvrir les yeux. c'est sur qu'ils sont pas tous de même et c'Est sur que le film montre autre chose, mais aller sur les plaines c'est extrème et on peut pas tout montrer dans un film.

Et honnêtement man, si j'était un québécois qui débarquait à Sudbury, ou en Ontario, et je regardais comment les choses se passaient autour de moi, je serais pas trop encouragé non plus.



cest pèle mele mais y'a juste moi et toi qui lit ça et on s'en est souvent parlé en personne (and we will again i'm sure) hahaha





_________________
felix qui potest rerum cognosceres causas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swiffer
Administagueule


Masculin Nombre de messages : 2190
Age : 26
Localisation : Sudbury
Intérêts généraux : tout pis rien
Date d'inscription : 11/01/2005

MessageSujet: Re: Un Canada français uni?   Dim 10 Avr - 22:16

p.s. à montréal, pour moi, être le "franco-ontarien" ou "l'ontarien" c'est comme être "le beauceron" ou "le gars du lac"


un québécois bleu bleu bleu va avoir son identité régionale, mettons de shawinigan et son identité nationale, genre être québécois. Moi je suis le franco-ontarien et je suis canadien.

Quand je dis qu'il faut convaincre les québécois, c'est pas qu'il faut les convaincre de s'assimiler/s'intégrer/etc, c'est qu'il faut les convaincre que le contraire de québécois c'est pas canadien, c'est ontarien ou albertain ou whatever.

_________________
felix qui potest rerum cognosceres causas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swiffer
Administagueule


Masculin Nombre de messages : 2190
Age : 26
Localisation : Sudbury
Intérêts généraux : tout pis rien
Date d'inscription : 11/01/2005

MessageSujet: Re: Un Canada français uni?   Jeu 16 Fév - 21:50

bump wow le genre de discussion qui a mené à la relance

_________________
felix qui potest rerum cognosceres causas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Canada français uni?   Aujourd'hui à 5:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Canada français uni?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Origine des noms de famille d'origine Française installées au Canada
» Les forces françaises en OPEX
» Les actualités de la Marine Française
» Réforme de l'orthographe de la langue française
» Shadow cabinet de François Bayrou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TAGUEULE! :: Les sujets de discussion :: Culture, sports et loisirs-
Sauter vers: